Litière du chat et femme enceinte : attention à la toxoplasmose

Quand on parle d’inconvénients sanitaires liés au chat, impossible de ne pas mentionner la toxoplasmose. En tant qu’amoureux des chats, sûrement que vous avez déjà été mis en garde par vos proches contre cette maladie parasitaire, notamment s’il y a une femme enceinte chez vous. Grossesse et toxoplasmose ne font effectivement pas bon ménage. Découvrez pourquoi, mais surtout comment ne pas attraper cette maladie sans pour autant devoir vous séparer de votre chat.

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

La toxoplasmose est une affection parasitaire causée par un parasite appelé Toxoplasma gondii ou toxoplasme. Ce dernier n’infecte que les cellules des animaux à sang chaud, mais il n’est capable de se reproduire que chez les félidés, dont le chat. Il se développe dans l’intestin grêle de son hôte, après que ce dernier ait mangé des souris ou des oiseaux dont la chair est déjà infestée de toxoplasmes. Les chats d’appartement sont moins susceptibles d’être porteurs de cette maladie, contrairement à ceux qui peuvent sortir de la maison et donc chasser.

Toxoplasmose et grossesse : quels sont les risques ?

La toxoplasmose est sans danger pour les personnes en parfaite santé, enfants comme adultes. La plupart des « malades » ne savent d’ailleurs pas qu’ils sont infectés par le parasite, car l’affection est généralement asymptomatique. Le toxoplasme présente surtout des risques pour les femmes enceintes et leur bébé. Il menace particulièrement le fœtus : il est en effet capable de traverser le placenta et d’infecter l’embryon. Le bébé risque alors de développer des malformations, comme des lésions oculaires, un retard mental ou encore l’hydrocéphalie.

Comment savoir si mon chat a la toxoplasmose ?

Si la toxoplasmose est asymptomatique chez l’homme, elle l’est également chez le chat. Cependant, la toxoplasmose chez le chat peut se manifester par certains problèmes de santé. S’il présente certains de ces symptôme, c’est que votre petit compagnon à poils est peut-être infecté par le parasite : votre chat souffre de diarrhées fréquentes ? Il a souvent la fièvre ? Vous le trouver apathique et peu enthousiaste à manger ? Il a parfois, voire souvent, des difficultés à respirer ? Direction chez le vétérinaire pour lui faire une analyse de sang. C’est le seul moyen d’être sûr si Minou souffre vraiment de toxoplasmose ou pas.

Comment s’attrape la toxoplasmose avec mon chat ?

Les toxoplasmes prolifèrent dans l’intestin grêle du chat. Ils sont ensuite évacués dans les matières fécales. Vous courrez donc le risque d’être infecté par les parasites lorsque vous entrez en contact avec le caca de Minou, généralement quand vous changez sa litière. Il faut donc faire attention et toujours veiller à porter des gants au moment où vous remplacez la litière souillée par une neuve. Rassurez-vous, les contacts directs avec votre boule de poils adorée sont moins facteurs de risque. Mais évitez quand même les bisous sur la bouche, car le chat a tendance à se nettoyer le popotin avec la langue après avoir fait ses besoins.

Femmes enceintes, prenez vos précautions !

Vous êtes enceinte et vous tenez énormément à votre chat ? Pas de panique ! Vous pouvez le garder, à condition de prendre vos précautions. Pour commencer, vous devez éviter de changer vous-même la litière de votre chat. Il est plus prudent de déléguer cette tâche à votre compagnon ou un de vos proches pour éviter tout risque.

Si possible, il faut changer la litière tous les jours et laver le bac avec de l’eau bouillante. Si vous vivez seule, vous pouvez opter pour une litière autonettoyante comme le modèle ScoopFree de Petsafe.

Lire notre avis

Dans tous les cas, veillez à ce que la caisse ne soit pas installée dans la cuisine.

Vous pouvez retrouvez cette maison de toilette par ici :

Sinon, préservez votre chat de la maladie en évitant de lui donner des aliments crus. Nourrissez-le uniquement avec des produits cuits ou en conserve (pâtée, croquettes…). Empêchez-le également d’aller chasser dehors ou de faire ami-ami avec des chats errants.

Laisser une réponse